La date/heure actuelle est Sam 25 Nov - 1:08


JOHNNY HALLYDAY HIER AUJOURD'HUI ET DEMAIN
Quelques mois après sa naissance et la séparation de ses parents, Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, part vivre chez sa tante paternelle Hélène Mar. Cette dernière est une ancienne danseuse et actrice de cinéma qui va lui faire découvrir le monde du spectacle. Jean-Philippe est donc un enfant de la balle qui prend des cours de danse et de guitare, puis se voit confier quelques petits rôles dans des spots publicitaires. Dans le 9e arrondissement de Paris où la famille s'est installée en 1957, le jeune adolescent devient l'ami de deux autres futurs chanteurs, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell. C'est à cette époque qu'il se découvre une passion pour le rock'n'roll porté par le grand Elvis, interprète du film "Lovin' you". Il va alors s'inspirer et reprendre les chansons du King dans différents lieux de la capitale : la Trinité, le Golf Drouot, l'Orée du Bois, le Robinson-Moulin-Rouge… Ces diverses expériences lui permettent fin 1959 de faire une apparition à l'émission de radio Paris Cocktail et de se faire remarquer par le directeur artistique de Vogue, Jacques Wolfsohn. Ce dernier lui offre son premier 45 tours le 14 mars 1960 sous le nom de Johnny Hallyday (emprunté au mari de sa cousine) et qui comprend les deux titres "Laisse les filles" et "T'aimer follement". Mais c'est son deuxième disque "Souvenirs, souvenirs" sorti trois mois plus tard, qui marque le véritable début de sa carrière. L'idole des jeunes Johnny commence alors à se produire sur scène. S'il semble au début timide, notamment lors de sa première télévision à L'Ecole des vedettes où il est parrainé par Line Renaud, le jeune homme de 17 ans parvient peu à peu à affirmer son âme de rocker en première partie de Raymond Devos à l'Alhambra, puis lors du premier festival rock organisé au Palais des Sports en 1961. Cette même année 1961, Johnny quitte Vogue pour Phillips. C'est un nouveau départ. Avec Johnny Stark comme manager, il apprend à travailler sa voix et s'entoure des meilleurs musiciens. Il réveille la jeunesse française avec "Viens danser le twist", son premier disque d'or qui l'amène jusque sur les planches de l'Olympia, qu'il occupe pendant près d'un mois à l'automne. Puis les succès vont se succéder, à commencer par "Retiens la nuit", qu'il chante dans le film "Les Parisiennes". Après le triomphe de "Pas cette chanson", "L'idole des jeunes", "Elle est terrible" et "Da doo ron ron", il revient sur le grand écran en 1963 dans "D'où viens-tu Johnny ?". C'est sur le tournage du film qu'il rencontre la chanteuse Sylvie Vartan, avec qui il formera le couple phare de la génération "Salut les Copains !". L'année suivante, Johnny part faire son service militaire en Allemagne. Son mariage avec Sylvie à son retour en avril vient renforcer son image de modèle pour la jeunesse française. Il part enregistrer "Pour moi la vie va commencer" à Nashville, la capitale américaine du country. Pourtant, le chanteur a du mal à gérer l'ampleur de son succès. La chanson "Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir" reflète le mal-être qu'il ressent à l'époque et qui l'amène à faire une tentative de suicide. Le chanteur reprend le dessus avec la naissance de son fils David le 14 août 1966, puis grâce aux nombreuses tournées en Europe, Afrique et Amérique Latine. Les tubes continuent à s'enchaîner au début des années 1970, avec entre autres "Que je t'aime", "Oh ma jolie Sarah" et "Toute la musique que j'aime". En 1975, il part s'installer avec sa famille à Los Angeles, mais son couple bat de l'aile et finit par divorcer cinq ans plus tard. Un nouveau départ Les années 1980 sont pour Johnny l'occasion de chanter les textes de nouveaux artistes de la chanson française comme Michel Berger, qui lui écrit en 1985 "Le chanteur abandonné" et "Quelque chose de Tennessee" ; et Jean-Jacques Goldman qui signe "Je te promets" et "Laura" l'année suivante. Cette dernière chanson est dédiée à sa fille Laura, née de sa liaison avec l'actrice Nathalie Baye. Johnny Hallyday prouve alors qu'il sait s'approprier tous les styles en passant du rock'n'roll à la chanson romantique de variété. Le chanteur intéresse aussi beaucoup la presse à scandale pour ses nombreuses relations amoureuses, avec de jolies femmes souvent plus jeunes que lui. Ainsi, en 1990, il épouse Adeline, la fille de son ami Long Chris, de qui il divorcera quelques années plus tard pour se marier à nouveau en 1996 avec une jeune mannequin, Laetitia. En attendant, Johnny sort de nombreuses compilations de ses différents succès et ne loupe pas une occasion de fêter un évènement par des concerts gigantesques qui en font une véritable bête de scène. Les fans et les artistes qui viennent le rejoindre sur scène sont de plus en plus nombreux (Obispo, Pagny…). Il s'offre ainsi le Parc des Princes en 1993 pour ses cinquante ans, Bercy en 1995, Las Vegas en 1996, le Stade de France en 1998 et la Tour Eiffel en 2000, pour un concert gratuit réunissant pas moins de 400 000 spectateurs. En 1997, il est l'un des rares chanteurs à se voir remettre la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur des mains du président Jacques Chirac. "Sang pour sang" crée l'évènement en 1999 avec des ballades écrites par son fils David. Son succès ne l'empêche pas de participer à des actions de solidarité, aux côtés de Line Renaud et Pascal Obispo dans la lutte contre le sida ("Noël Ensemble" en 2000). En 2002 sort le double album "A la vie à la mort", qui marque son retour dans la chanson après deux années de pause consacrées au cinéma ("Love me" de Laetitia Masson entre autres). Il contient le titre "Marie" et vient amorcer sa tournée des stades organisée l'année suivante pour ses soixante ans, et qui s'achève avec le Parc des Princes. Après quarante-trois ans de collaboration avec Universal, Johnny décide de quitter sa maison de disques et sort "Ma vérité" en janvier 2006 avant de signer chez Warner. Le 5 avril, il est à l'affiche du film "Jean-Philippe" de Laurent Tuel, dans lequel il incarne son propre rôle aux côtés de Fabrice Luchini. Un avant goût de sa tournée "Flashback Tour 2006", qui sera pour lui l'occasion de repasser dans les principales salles françaises qui ont pu faire son succès pendant ses 46 ans de carrière. Le retour au blues En 2007, avec le "Coeur d'un homme", Johnny réalise enfin son rêve, enregistrer un disque aux influences blues. Produit aux Etats-Unis, le disque rencontre un énorme succès auprès du public. Peu de temps après la sortie du disque, Johnny a annoncé que sa tournée en 2009 serait la dernière...


MusicPlaylistRingtones

  • Forum
    Sujets
    Messages
    Derniers Messages
Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 332 le Dim 16 Juin - 4:10

Utilisateurs enregistrés : Aucun


Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui
Aucun membre ne fête son anniversaire dans les 7 prochains jours

Légende : [ Moderators ]

Nos membres ont posté un total de 379 messages

Nous avons 9 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est daniel amgar


  • Nouveaux messagesNouveaux messages
  • Pas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages
  • Forum VerrouilléForum Verrouillé